Article publié depuis Overblog et Facebook et Twitter

Publié le par Vita'Rue

La Maison des Berges  a accueilli courant octobre, Emmanuel Juste Duits, philosophe et écrivain pour débattre du thème « Comment sortir de la crise de civilisation ? ». Près d’une trentaine de personnes étaient présentes à cette soirée de réflexion partagée.

Emmanuel-Juste Duits pense très clairement du besoin de nous relier, dans la communication, la confrontation, et l'écoute « neutre », afin de pouvoir trouver la-les meilleure(s) solution(s) à la crise actuelle : et ce afin de sortir de ce relativisme ambiant, empêchant la discussion et l’installation d’un débat d’idées. Le résultat étant de trouver des issues, des éléments de réponses de la manière la plus objective.

La proposition est la suivante :
Créer un espace sur internet d'un sens commun à nos existences par le débat éclairé et la confrontation méthodique de par nos valeurs et nos visions du monde, constituant une issue inspirée de l'esprit des lumières.

D’après Wikipédia :  Dans sa dénomination et sa traduction en français, le mouvement des Lumières est un mouvement culturel, philosophique, littéraire et intellectuel qui émerge dans la seconde moitié du XVIIe siècle avec des philosophes comme Spinoza, Locke, Bayle, et Newton, avant de se développer dans toute l'Europe, notamment en France, au 18ème siècle.

Emmanuel Juste Duits cite également Socrate .
La toupie source : La philosophie de Socrate est basée sur la discussion, l'art d'accoucher les esprits qui conduit l'interlocuteur à découvrir la connaissance vraie qu'il porte en lui. Socrate en jouant d'ironie (de fausse naïveté) et en posant d'habiles questions, laisse son interlocuteur s'enfermer dans ses contradictions. Faisant semblant de les ignorer, il amène cet interlocuteur à prendre conscience de ses erreurs de jugement, d'où sa devise : "Connais-toi toi-même". Socrate cherche à éveiller chez ses concitoyens le sens de l'autocritique qui est le point de départ de l'indépendance de l'esprit. Socrate L'insoumis , le refus de tout dogmatisme et de non-conformisme .

Confrontation méthodique signifiant pour Emmanuel Juste Duits : différentes personnes engagées de tout parti politique, provenant de toute religion, toute nationalité, faisant des recherches "scientifiques sur le sujet, se confrontant et amenant des prises de conscience éclairées, aiguisés et ce dans l'objectif de rassembler, de se mobiliser en toute connaissance de cause pour agir, comme fond internet.

Renoncer à une idéologie nihiliste, de par notre culture.
Wikipédia : Le nihilisme (du latin nihil, « rien ») est une doctrine ou attitude, fondée sur la négation de toutes valeurs, croyances ou réalités substantielles. Souvent associé au pessimisme ou au scepticisme radical, le nihilisme nie ou émet des doutes, quant aux causalités, intentionnalités et normativités de l'existence.


En conclusion :
Avoir le Courage de dire les choses, ne pas être dans la réactivité émotionnelle, savoir prendre du recul par rapport à celle ci, dont l'écoute neutre, ne pas avoir peur de la confrontation, remettre du débat dans l'espace public (et Internet est un lieu de débat public). Au contraire, cette confrontation née du débat permettra de nous coaliser, de recréer notre pouvoir de décision en tant que maître de notre existence, de nous relier à notre essence d'être humain et à aider à définir un Sens à sa vie.


Je vous invite, si intéressé(e) de prendre contact avec Emmanuel-Juste Duits. Pour ce faire vous pouvez contacter : Catherine Niedergang en écrivain à : contact@vitarue.com

Pour aller plus loin : 
Livre : Emmanuel-Juste Duits, philosophe, écrivain a écrit plusieurs essais ; dont « Après le relativisme ».  2016 éd. du Cerf.
Radio : ICI

Commenter cet article