Dimanche 8 Juillet: Sur le Pont Chinois, on y danse, on y danse...

Publié le par Vita'Rue

Sur le Pont Chinois on y danse, on y danse... Ce dimanche 8 juillet à Vita’Rue, une performance artistique intitulée « Fragile » et proposée par deux jeunes artistes locaux, Zahra Ferhati et Angélique Kerval  aura lieu sur le Pont Chinois  toute la matinée. Cette installation permettra au public de passage de participer à un habillage du pont quelque peu poétique et marquant. L’intention des artistes est d’interroger symboliquement les relations qui interagissent entre l’homme et la nature. Parallèlement à cette performance, la Cie de danse Estro animera un atelier tango. Cette initiation sera suivie sur le temps de midi d’une démonstration-spectacle par Wilhem et Ximena.  Par ailleurs, au « Passage des Gourmets », un atelier de cuisine végétarienne sera proposé afin de faire découvrir les différentes façons de substituer la viande par des produits riches en protéines végétales. Au menu : Burgers végétariens aux lentilles corail et aux pois chiches accompagnés de sa sauce. A noter également la présence du Service d’échanges locaux, Etincelle qui proposera des jeux anciens et des contes sur l’histoire d’Angleterre. En continuation sur l’ « Avenue vitaminée » , séance d’aqua-fitness (prévoir maillot et serviette de bain – activité ayant lieu au MON), yoga, urban-athlé, CAF, marche nordique, … Côté « Allée des arts », atelier Loisirs créatifs grâce à la participation généreuse des bénévoles de Caritas, ateliers micros-trottoirs avec MNE, atelier d’écriture, fabrication de nichoirs, confection de gris-gris, atelier poterie avec le Pax, théâtre d’impro, espéranto, atelier mandalas, … « Boulevard des méridiens », on retrouvera du Taï Chi Chuan, du Qi Qong, et un atelier d’initiation à la sophrologie. Enfin, les enfants ne seront pas en reste puisqu’ils pourront s’ébattre au « Quartier des Mômes » et assister à un conte dédié à leur imaginaire. Bref, de quoi bouger, flâner en toute liberté, susciter sa curiosité ou tout simplement finir sa nuit confortablement installé dans un transat à l’ombre d’un frêne.   A dimanche prochain!

 

Commenter cet article